Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. OK En savoir plus

Nos engagements

-

Secret professionnel

Maître Guillaume Carré, ancien membre du Conseil Régional de Discipline, garantit bien sûr à ses clients le secret professionnel.

Le secret professionnel de l'avocat est général, absolu et illimité dans le temps.

L'avocat est tenu au secret professionnel en toutes matières, dans le domaine du conseil comme dans celui de la défense et sont notamment couverts :

    •    les consultations adressées par un avocat à son client ou destinées à celui-ci,
    •    les courriers échangés entre le client et son avocat et entre avocats
    •    les notes d'entretien et plus généralement toutes les pièces du dossier
    •    toutes les informations reçues par l'avocat dans l'exercice de sa profession
    •    l'identité des clients et l'agenda de l'avocat
    •    les règlements pécuniaires et maniements de fonds effectués entre avocats

L'avocat ne peut pas être relevé du secret professionnel, même à la demande de son client ou des autorités administratives ou judiciaires.

Le client n'est en revanche pas tenu au secret et peut communiquer à des tiers les informations reçues de son avocat.

La violation du secret professionnel constitue un délit et un manquement à la règle déontologique. 

 

Honoraires

Maître Guillaume Carré pratique une politique de transparence totale s'agissant des honoraires.  Une convention d'honoraires est toujours signée dans l'intérêt du client, conformément à la loi. Le plus souvent, elle prévoit un honoraire forfaitaire et un honoraire de résultat. Elle peut également prévoir un honoraire final calculé au temps passé.

Rappel législatif:

La loi du 31 décembre 1971 en son article 10 stipule « La tarification de la postulation et des actes de procédures est régie par les dispositions sur la procédure civile. Les honoraires de consultation, d'assistance, de conseil, de rédaction d'acte juridique sous seing privé, de plaidoirie, sont fixés en accord avec le client. A défaut de convention entre l'avocat et son client, l'honoraire est fixé selon les usages, en fonction de la situation de fortune du client, de la difficulté de l'affaire, des frais exposés par l'avocat, de sa notoriété et des diligences de celui-ci.
Toute fixation d'honoraires, qui ne serait qu'en fonction du résultat judiciaire est interdite. Est licite, la convention qui, outre la rémunération des prestations effectuées, prévoit la fixation d'un honoraire complémentaire en fonction du résultat obtenu ou du service rendu. »
Les honoraires d'un avocat sont fonction du service rendu, lequel dépend du travail effectué tant en qualité, qu'en quantité, et du résultat obtenu, mais également de la mobilisation des moyens de son cabinet.

Aide Juridictionnelle

Le cabinet peut accepter d’intervenir à l’aide juridictionnelle.
Veuillez prendre rendez-vous pour nous exposer votre dossier et la première consultation sera offerte. Si toutefois, il n’apparaît pas possible pour le cabinet d’intervenir à ce titre, le nom d’un confrère acceptant l’AJ et dont nous connaissons le sérieux vous sera donné.

 

Protection juridique

Vous êtes sur le point de devoir faire appel à un avocat ?
Vérifiez si vous bénéficiez d’un contrat de protection juridique qui, c’est obligatoire, vous laisse le choix de votre conseil.
Le cabinet de Maître Carré interviendra et tout ou partie des honoraires seront pris en charge par votre compagnie d’assurance.